Gestion du dialogue social

 

Le CHSCT dispose de la légitimité pour mettre en débat les questions relatives aux conditions du travail. Cette instance, lorsqu’elle est présente et active, contribue non seulement à la réduction de la pénibilité, mais aussi à l’amélioration de la qualité de la production. 

 

Toutefois, les pratiques et modes de fonctionnement des CHSCT reposent, bien trop souvent, sur une approche réglementaire des conditions de travail. Bien que primordiale, cette approche conduit à ce que ce ne soit que la réglementation qui serve d’objet principal autour duquel s’articulent les discussions et débats. Bien plus, cela contribue à renvoyer la faute du côté de l’employeur qui ne respecte pas cette réglementation, mais également à renforcer la défiance de part et d’autre. 

 

En cela, il est primordial que les entreprises puissent développer une véritable réflexion sur la place et l’animation de ces espaces particuliers de dialogue social que sont les CHSCT. 

 

Les questions de santé et sécurité au travail sont tout aussi primordiales que les questions économiques pour assurer la pérennité des entreprises et leurs capacités à innover et s’adapter. C’est justement en cela que les débats au sein des CHSCT doivent aussi s’appuyer sur une compréhension fine des enjeux liés au travail, de sorte que ces enjeux servent d’objet principal autour desquels les relations sociales s’articulent. C’est en cela qu’il est nécessaire pour les acteurs locaux de développer une autre approche, permettant justement de penser, de débattre et d’agir autrement sur les questions du travail dans l’entreprise. C’est ce qui favorise l’émergence d’une conflictualité « saine », garantissant la capacité à travailler ensemble, malgré des visions différentes sur les enjeux et solutions envisageables.

 

Nos prestations associées: