Expert agréé, nous vous accompagnons dans vos démarches

 

Le CHSCT peut avoir recours à un expert agréé dans les cas suivants :

 

  • Lorsqu’un risque grave est constaté dans l’établissement.

  • Lorsqu’un projet important modifie les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail.

 

Le rôle de l’expert est d’évaluer les conditions d’apparition des risques afin de proposer des mesures correctives adéquates.

 

L’expertise permet au CHSCT de comprendre l’ensemble des impacts des projets sur les conditions de travail avant de formuler son avis.

 

Les risques peuvent être d’ordre physique, liés à l’exposition aux dangers matériels et à la répétition des tâches, ou psychosocial, liés aux conditions d’organisation du travail et d’engagement psychique dans le travail.

 

L’expertise peut s’attacher également à analyser le processus de conduite du changement (communication, analyse des besoins, méthode participative, accompagnement des salariés) et ses impacts sur les conditions de travail.

 

Le CHSCT peut s’appuyer sur un expert pour prendre du recul et comprendre des situations difficiles à travers le regard d’un tiers. Le rôle de l’expert est de lui permettre de renforcer ses compétences et ses connaissances, et de développer un regard structuré sur les conditions de travail.

 

Nous considérons que l’expertise est l’occasion de recentrer le dialogue social autour des situations de travail tangibles et de l’expérience vécue par les salariés.

 

L’expertise doit être transparente et participative afin de permettre aux membres du CHSCT de développer leurs compétences en matière de prévention de risques professionnels.

 

Les cadres méthodologiques et déontologiques sont essentiels à la mise en œuvre de cette dynamique.  

 

Télécharger notre support aux CHSCT